Sélectionner une page

Que penser de la toxine, faut-il en avoir peur ?

Nous réalisons des injections de la molécule B. depuis de nombreuses années et depuis toute cette période, de nombreux patients soit ne souhaitent pas du tout ce type d’injection, soit parlent du danger et d’avoir entendu parler des problèmes liés aux toxines. A l’heure actuelle, ces molécules sont des médicaments associés à une législation extrêmement rigoureuse surveillée par Swissmedic au niveau Suisse. Beaucoup de débats ont lieu au niveau de la toxine mais d’un point de vue scientifique et avec des millions d’injections réalisées, nous pouvons dire que la quantité injectée de produit étant extrêmement faible, les effets secondaires sont minimes, dans le cadre de l’esthétique il n’y a pas d’accident à attendre et par ailleurs, l’effet sera réversible. Les patients ont souvent aussi peur d’un aspect trop figé. L’image véhiculée par les médias américains de front botoxé ne correspond pas à notre pratique actuelle et quotidienne.

Vous pouvez être tout à fait rassuré sur l’aspect naturel du rendu. La procédure est-elle risquée. Nous pouvons considérer que parmi toutes les injections de médecine esthétique, l’injection de la molécule B. ou de la molécule A. sont parmi les moins risquées à la condition de s’adresser à un médecin expérimenté et entraîné comme le Dr Smarrito. Par ailleurs, le côté réversible du produit est très rassurant et il n’y a pas d’allergie à attendre vis à vis de ce produit. Quelles sont les zones traitées chez l’homme par le Dr Smarrito. La stratégie chez l’homme diffère un peu de la stratégie chez la femme, en effet, la qualité de la peau est différente, avec une texture plus épaisse souvent associée à une contraction musculaire plus importante et des rides qui ont un caractère dynamique entrainant souvent en l’absence de traitement, une cassure au niveau de la peau aux zones de plis dû à la contraction.

Une des premières zones d’action sont les rides entre les sourcils dite ride de la glabelle ou ride du lion qui donnent souvent un aspect contracté au visage sévère. Plusieurs points d’injection au contact du muscle vont diminuer la contraction et donner un aspect plus lisse avec une mise au repos de la zone.