Sélectionner une page

Traitement de la couperose, de quoi parle-t-on…

 

   Le Dr Smarrito vous informe sur le traitement laser de la couperose, forme avancée de la rosacée, très fréquente en Suisse… la rosacée est une dermatose inflammatoire assez fréquente en Suisse qui se caractérise par un aspect comme son nom l’indique, rosé de la peau assez disgracieux.

La couperose, une pathologie fréquente en Suisse…

Une des formes contraignantes de cette pathologie récidivante est la couperose. La couperose est une véritable organisation de petits vaisseaux au niveau de la surface de la peau qui sont ainsi rendus visibles et disgracieux. Ils sont souvent localisés en premier sur l’aile du nez puis se développe sur l’ensemble des joues voire même l’ensemble du visage y compris le décolleté. Cette disgrâce est accentuée parfois par le côté vasomoteur associé à cette pathologie et ce que l’on appelle des flush qui pourrait en quelques sortes copier une bouffée de chaleur. La visibilité est accentuée en hiver puisque la peau n’est pas bronzée et par ailleurs, compte-tenu du caractère de vasodilatation, les changements de températures sont assez pourvoyeur d’une visibilité accrue de la couperose. 

Si ce phénomène peut être associé à une consommation excessive d’alcool, ça n’est pas au final la règle. Il est à noté que le stress ainsi que certains aliments peut accentuer momentanément l’effet. Nous pourrons vous expliquer plus en détail les caractéristiques de la rosacée. Il est tout à fait possible de traiter au laser (laser vasculaire Nd yag) la couperose. En revanche, il faut distinguer la couperose de l’érythrose, l’érythrose est en fait une simple rougeur diffuse qui n’est pas encore au stade de l’érythro-couperose où les vaisseaux sont organisés tels des petits filaments rouges à la surface de la peau. Le traitement laser par Nd yag sera réalisé exclusivement par le Dr Smarrito, l’émission lumineuse focalisée sur l’hémoglobine permet de coaguler les micro-vaisseaux et ainsi de provoquer leur disparition par thermo-coagulation. Plusieurs séances sont nécessaires afin de diminuer l’effet de couperose qui est généralement organisé en réseau au niveau de la face. Il est à noter que le laser n’a pas de retentissement au niveau de la peau et donc pas de cicatrice résiduelle sauf dans les cas excessifs de couperose s’apparentant d’ailleurs à un angiome.

A distinguer de la couperose : l’érythrose faciale…

Concernant l’érythrose, un diagnostic peut être réalisé grâce à notre système informatique d’analyse de la peau. Un soin spécifique expert pourra améliorer les choses car dans ce cas c’est le capital cutané de la peau qu’il faudra booster, notamment en nourrissant la peau. Nous déconseillons les peelings qui à terme sont agressifs et dans notre expérience accentue la problématique, en revanche, nous avons constaté des améliorations grâce aux séances de Led notamment au niveau de la microcirculation diminuant l’impact disgracieux de cette rougeur. Dans ce cadre, la prise en charge est totalement indolore.

Il est à noté qu’il est possible d’atténuer l’érythrose mais dans la plupart des cas, il n’est pas possible de l’éradiquer.