Sélectionner une page

Détatouage d’un tatouage bleu…

Détatouage des tatouages bleus en exclusivité à Lausanne.

Tatouages bleus : une affaire de pigment…

           Les encres utilisées pour effectuer un tatouage bleu sont multiples. Actuellement, l’utilisation des pigments naturels dans les encres de tatouage manufacturées est rare. La plupart des encres bleus incluent des pigments issus de la synthèse chimique.

 Les pigments minéraux bleus sont nombreux. Parmi eux, on peut citer les suivants :

Le lapis-lazuli contient principalement de lazurite, composée d’aluminium, de sodium et de silicium. Sa formule chimique est (Na,Ca)8 [(AlSiO4)6 (SO4,S,Cl)2]. Il donne un bleu intense et vif. C’est un pigment naturel.

 L’azurite est un carbonate de cuivre de formule Cu3(CO3)2(OH)2. Il s’agit d’un bleu méditerranéen.

 Le bleu de cobalt est un oxyde d’aluminium et de cobalt de formule Al2CoO4. Il est aussi connu sous le nom de Pigment blue 28. Sa couleur est un bleu profond, légèrement violet.

 Le bleu d’Égypte est un silicate de cuivre et de calcium de formule CaCuSi4O10 obtenu par synthèse. Il est aussi nommé Pigment blue 3.

 Le bleu de Prusse est un ferricyanure ferrique de formule Fe4[Fe(CN)6]3

 Outre les pigments minéraux, les phtalocyanines, en particulier le phtalocyanine de cuivre, sont une classe de pigments organiques très utilisés dans les encres bleues. Les phtalocyanines sont des composés très stables. Ils résistent à la lumière, à la chaleur ainsi qu’aux bases et aux acides.

Le tatouage bleu : nécessité d’une approche spécifique du détatouage maîtrisée par les centres lasers RIVIERAclinic.

Tatouage bleu : Quel laser utiliser ?

             Le traitement laser est la méthode de référence pour éliminer les tatouages et a fortiori, les tatouages bleus. Cependant, tous les lasers ne se valent pas pour faire disparaitre des pigments bleus.

Les lasers de dernière génération (ceux à votre disposition à la RIVIERAclinic) délivrant une forte énergie dans un temps très court sont les plus efficaces comparés aux traditionnels laser Q-Switched. Grâce à leur durée de pulsation de l’ordre des picosecondes, les particules de pigments sont fragmentées par photo thermolyse et photoaccoustique sans endommager les tissus alentours. La phase de cicatrisation est ainsi plus courte permettant d’effectuer les séances suivantes plus rapidement que lorsqu’un laser Q-Switched est employé.

Les bénéfices du laser picosecondes sont ainsi multiples : moins de séances sont nécessaires et la phase de cicatrisation est réduite.

En plus du type de laser (picosecondes vs. nanosecondes), la longueur d’onde d’utilisation est aussi très importante. En effet, les lasers de longueur d’onde 755 nm (Alexandrite) et 532 nm sont les plus performants que les lasers Nd : YAG 1064 nm.

Dans quels cas le détatouage des encres bleues est délicat ?

         Certaines encres bleues contenant du dioxyde de titane, pigment blanc peuvent noircir immédiatement au passage du laser. Cela rend le détatouage difficile. Ce virage de couleur est dû à la réduction d’atome de titane IV en titane III. Outre cet aspect d’ordre esthétique, ce pigment blanc absorbant très peu la lumière du visible, les traitements laser actuels à 532, 755 et 1064 nm sont peu efficaces.

Références bibliographiques sur le tatouage bleu.

Vidéos du Dr SMARRITO

L'avis de l'expert

Le docteur Smarrito se tient à votre disposition pour une consultation dans le cadre des tatouages de couleurs, une des spécialités du centre laser.

CV Dr SMARRITO

Poser une question au Dr SMARRITO  ou prendre rendez-vous :

15 + 9 =

+ d’images Avant / Après :

+ d’images sur les réseaux sociaux :