Sélectionner une page

Gynécomastie et Adipomastie

La gynécomastie, pathologie peu connue nécessitant une consultation spécialisée…

Gynecomastie : Le Dr Smarrito prend en charge depuis de nombreuses années un problème spécifique à l’homme qui est l’hypertrophie des seins… 

Quelques définitions au sujet de la gynécomastie :

   “Adipomastie” en cas d’excès graisseux ou “gynécomastie” en cas d’excès glandulaire voir d’excès glandulaire associé à un excès graisseux.

En premier lieu, il s’agit de faire un bilan de l’excès de poitrine chez l’homme ou chez le jeune homme. En effet, le bilan thérapeutique (notamment hormonal) et diagnostique diffère en fonction de l’âge.

Faire un bilan pour hypertrophie des seins :

   Effectivement, l’hypertrophie de la glande mammaire est assez fréquente et bénigne chez l’adolescent. Dans ce cadre, il faut plutôt réaliser un bilan hormonal. Nous vous la prescrirons au cabinet en partenariat avec votre médecin de famille voire un contrôle échographique.

Cet examen de la zone est souvent associé à un contrôle de la zone testiculaire radiologique.

Ainsi, tout le but de cette consultation médicale est de ne pas passer à côté d’une cause. Par exemple les prises de médicaments ou bien une tumeur du sein ou une tumeur testiculaire chez le jeune enfant.

Finalement, le bilan hormonal pourra aussi permettre de dépister et traiter des dérèglements au niveau hormonal chez le jeune enfant.

 

Faire un bilan pour hypertrophie des seins :

             Dans la plupart des cas, il ne faut pas opérer à l’adolescence sauf si le contexte social et indirectement psychologique de l’enfant est perturbé.

Dans ce cadre, avec l’accord des différents médecins intervenants sur le dossier, la cure de gynécomastier est réalisée. Du reste, elle est généralement extrêmement profitable tant au niveau de l’aspect esthétique que du confort psychologique du jeune enfant. Avec l’âge, si cet aspect n’a pas régressé, il ne régressera pas, on parle alors de gynécomastie fixée.

Il est parfois possible de faire varier la graisse mais là encore vu son aspect très fibreux, une graisse accumulée au niveau du sein est extrêmement dure à faire partir. Finalement, c’est dans ce cadre que le Dr Smarrito après le diagnostic initial et la consultation initiale pourra réaliser une liposuccion ou une cryoliposuccion. En résumé, la liposuccion des seins permettant de retirer la graisse en réglant en totalité le problème d’une adipomastie (sein graisseux).

 

Technique chirurgicale pour la gynécomastie :

Il s’agit alors de faire une micro-incision permettant de faire une liposuccion de la zone. A noter, que la convalescence est marquée par peu de douleurs mais en revanche des bleus assez présents pendant 15 jours à 3 semaines.

Par ailleurs, si une glande est présente, une cicatrise peu visible au contact de l’aréole sera réalisée afin d’enlever cette glande qui sera elle-même envoyée en analyse histologique pour pouvoir diagnostiquer un kyste ou une tumeur du sein.

Le côté unilatéral en revanche est assez évocateur de lésion douteuse et il faut alors consulter très rapidement le médecin pour faire un bilan radiologique hormonal et extraire le tissu pour analyser de manière rapide.

Les cicatrices de gynécomastie sont généralement discrètes, en effet les canules de liposuccion sont très fines. Nous plaçons ces cicatrices pour qu’elles soit le moins visibles possible.

 

Faut-il enlever de la peau en matière de cure de gynécomastie :

Fort d’une expérience de plus de 20 ans sur le sujet, il est assez rare de devoir redrapper la peau.

Au début de mon expérience, lorsque j’étais Chef en hôpital pédiatrique esthétique, nous avions tendance à faire des cicatrices en rond autour de l’aréole et la vascularisation était alors assez précaire avec des risques de perdre le téton.

Au final, avec mon expérience je me suis aperçu que nous pouvions réaliser des liposuccions très importantes, en moyenne 0.4 litres allant jusqu’à parfois 1 litre, avec une peau qui plutôt que de se relâcher se retend.

Dans certains cas, il faudra faire un redrapage secondaire de la peau au prix de cicatrices mais ça n’est vraiment plus la règle à l’heure actuelle.

Par conséquent, vous pouvez donc venir en consultation sur ce sujet avec le Dr Smarrito soit directement pour un avis, soit adresser par votre médecin de famille après bilan hormonal et radiologique.

Vidéos du Dr SMARRITO

Vidéo explicative du Dr SMARRITO sur ce sujet de chirurgie esthétique

11 + 13 =