Sélectionner une page

Lifting Moderne du visage

Un lifting du visage plus rapide, plus léger pour un résultat naturel.

      Le Dr Smarrito vous fait part de son expérience de plus de 20 ans sur l’évolution des techniques de lifting cervico-facial.

 

 Le lifting que je voyais réaliser il y a 20 ans n’est plus du tout le lifting moderne contemporain. En effet, les techniques ont évolué mais plus que les techniques, les philosophies ont changées.

L’avis de l’expert : Même si je réalise de plus en plus d’injections d’acide hyaluronique pour retarder le fait de faire un lifting du visage, le lifting garde un grand intérêt dans les techniques de rajeunissement. 

         Très clairement, en Suisse, nos patients locaux ou internationaux veulent un effet certain du lifting mais tout en gardant son expression et un côté naturel. De plus les cicatrices doivent être discrètes et l’on doit pouvoir aisément les cacher. A ce titre, je considère maintenant qu’il existe 3 types de lifting.

 

 

Le lifting sous anesthésie locale

       Le lifting le plus simple et aussi le plus soft est le mini-lifting sous anesthésie locale. Il va permettre de retendre la peau en excès et une légère remise en place des structures anatomiques qui ont glissé.

Effectivement, le vieillissement du visage est caractérisé principalement par une perte du volume graisseux, un relâchement des tissus, un glissement de la structure anatomique décrite par mon Maître, Vladimir Mitz et aussi une peau qui se distend.

Dans ce cadre, il est tout à fait possible sous anesthésie locale en cachant les cicatrices derrière l’oreille de retendre la peau avec un bel effet et en plicutarant légèrement l’anatomie permettant de remettre en place celle-ci.

Le lifting sous anesthésie locale dure moins longtemps que le lifting complet mais il a une réelle efficacité au-delà des injections qui ne permettent que de gérer le volume et des fils tenseurs qui au final ont un effet assez fugace dans le temps.

 

Le lifting classique

Le lifting classique, il s’agit du lifting jugo-cervical ou temporo-jugo-cervical si la cicatrice monte au niveau de la tempe pour gérer aussi l’angle du regard. Ce lifting comporte plusieurs temps, un temps de décollement cutané, un temps de remise en place de l’anatomie qui est très important car c’est le sous-sol de la peau qui glisse et qui donne cet aspect fatigué et ces ressacs que sont la bajoue et le sillon nasogénien. Il est donc assez important d’amarrer cette structure pour ne plus avoir cet effet de glissement. Ne tirer que la peau a un effet mais moins présent dans le temps. Le lifting classique permet aussi de parfaitement redrapper la peau. En fonction de l’aspect du vieillissement, soit il s’agit d’une peau fripée sans excès graisseux, le temps sera principalement axé sur le redrappage de cette peau. Les cicatrices sont alors cachées à l’intérieur de l’oreille et derrière l’oreille et parfaitement dissimulées dans les cheveux. Si il s’agit en revanche d’un visage qui s’est aussi alourdit avec un excès graisseux à la partie inférieure, le lifting sera complété par une liposuccion au niveau du menton qui permet aussi l’effet classique du lifting qui est l’angle mandibulaire et le cou. Bien souvent, dans ces lifting réalisés autour de 50-60 ans contrairement au mini-lifting qui peut être réalisé dès 45 ans, un geste est associé sur les paupières de blépharoplastie permettant aussi de corriger les premier signes de vieillissement du visage qui sont l’excès de peau à la paupière supérieure et l’apparition de poches à la paupière inférieure. 

lifting 3D

Exemples de cicatrices de lifting à 8 jours.